Trouvez votre stage de récupération de points pour votre permis de conduire près de chez vous.
0 820 250 238
0820250238
Réservez votre stage en ligne ou par téléphone

La distance de sécurité entre deux véhicules

Que nous dit l’article R 412-12 du Code de la route

« lorsque deux véhicules se suivent, le conducteur du second véhicule doit maintenir une distance de sécurité suffisante pour pouvoir éviter une collision en cas de ralentissement brusque ou d’arrêt subit du véhicule qui le précède. Cette distance est d’autant plus grande que la vitesse est élevée. Elle correspond à la distance parcourue par le véhicule pendant un délai d’au moins deux secondes. »

Le deuxième alinéa de cet article prévoit que « hors agglomération, lorsque des véhicules ou des ensembles de véhicules, dont le poids total en charge dépasse les 3,5 tonnes ou dont la longueur excède 7 mètres, se suivent à la même vitesse, la distance de sécurité est d’au moins 50 mètres. »

Le non-respect des distances de sécurité

Cette notion correspond à la distance que l’on doit laisser avec le véhicule qui nous précède. En cas de non respect, les risques de collision sont importants. Au moindre ralentissement brusque ou arrêt subit du véhicule qui nous précède il sera alors impossible de s’arrêter à temps. Il est donc important de respecter la distance de sécurité entre deux véhicules.

Tenir compte du temps de réaction

On peut le définir comme le temps nécessaire qui s’écoule entre la perception du danger et la réaction du conducteur.

Le temps de réaction est d’environ une seconde (c’est une moyenne). Le conducteur doit donc laisser une distance entre lui et le véhicule qui le précède pour pouvoir s’immobiliser en toute sécurité.

On considère qu’en doublant le temps de réaction, les conducteurs ont le temps de s’arrêter. Il est donc nécessaire de laisser ces 2 secondes entre chaque véhicule.

Il est à noter que ce temps de réaction peut être allongé, par exemple en cas de fatigue du conducteur. Il peut également être de 2 à 3 secondes pour un conducteur alcoolisé. De plus, les voitures n’ont pas toutes les mêmes performances de freinage (qualité des pneus, niveau d’usure des plaquettes…).

En deux secondes, un véhicule parcourt
Allure Distance parcourue
30 km/h 16 m
50 km/h 28 m
90 km/h 50 m
110 km/h 62 m
130 km/h 73 m

Comment évaluer les 2 secondes

Au volant de votre voiture, il est difficile de savoir si la distance avec le véhicule qui vous précède est bien de 2 secondes. Pour cela il existe un moyen simple, il suffit de prendre un repère fixe au loin.

Lorsque la voiture qui vous précède arrive à son niveau il faut alors compter 2 secondes. Si le repère est franchi avant d’avoir fini de compter, vous êtes trop près du véhicule, il faut ralentir.

Image de deux voitures dont les distances de sécurité sont suffisantes pour rouler en toute sécurité

Deux secondes minimum

Ou comment calculer les distances de sécurité en fonction de la vitesse

Il existe une autre méthode simple et rapide pour calculer ses distances de sécurité par rapport au véhicule qui nous précède. Toutefois, il faut tenir compte qu’il ne s’agit que de calculs approximatifs.

Il faut d’abord savoir combien de mètres mon véhicule parcourt pendant une seconde. Pour cela, il suffit de relever la vitesse à laquelle on roule et de multiplier le chiffre des dizaines par 3.

Exemple :

  • un conducteur roule à 90 km/h : 9 x 3 = 27 m. Le véhicule parcourt donc 27 mètres (environ) en une seconde
  • un conducteur roule à 110 km/h : 11 x 3 = 33 m. Le véhicule parcourt donc 33 mètres (environ) en une seconde

Nous avons vu précédemment que cette distance de sécurité équivalait à 2 secondes. Il suffit maintenant de multiplier par deux le chiffre obtenu ci-dessus pour obtenir la distance de sécurité.

Distance de freinage et distance d’arrêt

Il ne faut pas confondre les distances de sécurité avec ces dernières.

La distance de freinage

Elle commence à l’issue du temps de réaction. C’est la distance comprise entre le moment où le conducteur appuie sur la pédale de frein et le moment où le véhicule est totalement arrêté.

Plusieurs facteurs peuvent intervenir quant à la longueur de cette distance. C’est le cas de la vitesse du véhicule au moment du freinage, de son état ou bien de celui de la chaussée.

L’aspect climatique joue également un rôle important, pluie, neige, verglas augmentent la distance. Sur route mouillée, la distance de freinage est multipliée par 2.

La distance d’arrêt

Elle est l’addition de la distance parcourue pendant le temps de réaction et la distance de freinage. C’est la distance comprise entre le moment où le conducteur voit un obstacle et le moment où le véhicule est totalement immobilisé.

Elle s’obtient en multipliant le chiffre des dizaines de la vitesse par lui-même.

Exemple :

  • un conducteur roule à 50 km/h : 5 x 5 = 25 m. Le véhicule parcourt donc 25 mètres (environ)
  • un conducteur roule à 110 km/h : 11 x 11 = 121 m. Le véhicule parcourt donc 121 mètres (environ)

Il s’agit du calcul sur sol sec, par temps de pluie il faut rajouter la moitié du résultat obtenu pour obtenir la bonne distance.

En cas d’infraction

Le conducteur est puni d’une amende de 4ème classe de 135 €. Il encourt une suspension du permis de conduire de 3 ans maxi.

La contravention donne lieu de plein droit à un retrait de trois points du permis de conduire.

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire