Le blog
Vous aider à rouler en toute sécurité

Conduire pieds nus / en tongs est-il interdit ?

Photo d'une personne pieds nus au bord de la piscine

Avec l’arrivée de l’été, certaines personnes peuvent être tentées de se promener torse nu / en maillot de bain, de tremper leurs pieds dans la fontaine ou de conduire pieds nus (ou en tongs). Si le premier point est interdit depuis 2010, la conduite ne l’est pas officiellement mais elle n’est pas recommandée et peut être sanctionnée.

Conduire pieds nus au niveau législatif

Le législateur n’a pas prévu de loi sur le sujet. Seul l’article R412-6 du code de la route permettrait d’effectuer une verbalisation du conducteur.

Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter commodément et sans délai toutes les manoeuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets transportés ou par l’apposition d’objets non transparents sur les vitres.

En pratique, conduire pieds nus empêcherait un conducteur « d’exécuter commodément et sans délai toutes les manoeuvres » s’il conduit sans porter de chaussures. Il commettrait alors une des infractions routières du code. Il serait passible d’une sanction pécuniaire mais pas d’un retrait de points :

  • Une amende forfaitaire de 35 euros (contravention de 2ème classe)
  • Une amende majorée de 75 euros (contravention de 2ème classe)

Le contrevenant s’exposerait également à une confiscation de son véhicule, deux-roues ou non.

Mais dans l’absolu, rien dans la loi interdit de conduire pieds nus. Contester l’avis de contravention est possible mais reste difficile (un avocat spécialisé du droit routier pourrait peut-être trouver le bon angle de défense pour contester l’infraction).

Peut-on conduire en tongs ?

Photo d'une personne pas en train de conduire pieds nus mais conduire en tongs

La législation reste la même. La conduite en tongs peut aussi faire l’objet d’un procès-verbal.

La législation concernant la conduite en tongs est identique à la conduite pieds sans chaussures. Elle reste assujettie à l’article R. 412-6. Le conducteur s’exposerait toujours à :

  • Une amende forfaitaire de 35 euros, majorée à 75 euros
  • Une immobilisation de son véhicule

Cette infraction n’entraîne aucune perte de points.

Conduire pieds nus n’est pas interdit formellement mais est fortement déconseillé car inadapté à la conduite, comme le rappelle notre experte Christine(1).

L’avis de Christine

La réglementation relève du bon sens. La conduite est une activité sensori-motrice plutôt complexe même si elle est très largement banalisée car elle présente de moins en moins de difficultés techniques. Néanmoins, le fait de pouvoir intervenir rapidement et efficacement sur l’ensemble des pédales est gage de conduite sûre.

La bonne tenue de l’embrayage, le bon dosage du freinage, la gestion de l’accélération sont plus aisés avec un pied chaussé car la position est plus ergonomique. La conduite en tongs présente encore plus de risque d’imprécisions car la chaussure n’est pas solidaire du pied et les tongs ont peu de tenue (risque de se tordre entre deux pédales par exemple).

Malgré tout, il est important de retenir que ce qui compte c’est la capacité à agir avec exactitude et promptitude sur les commandes. Les chaussures à hauts talons aiguilles, les chaussures de ski ou les chaussures de sécurité ne garantissent pas mieux la précision du mouvement. Il faut donc se sentir à l’aise, efficace, prompt dans ses mouvements, sans gêne ni entrave et bien ressentir le contact des pédales. C’est donc en fonction de l’impact sur la qualité de la conduite que les forces de l’ordre pourraient vous verbaliser au titre de l’article R412-6 du code de la route.

(1) Christine est formatrice en sécurité et prévention routière (B.A.F.M.) depuis 1992.

Noudchananh

Mots clés : Les jeunes conducteurs

Photo d'une personne pieds nus sur la route

Votre avis

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Panneau des commentaires

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire