Trouvez votre stage de récupération de points pour votre permis de conduire près de chez vous.
0 820 250 238
0820250238
Réservez votre stage en ligne ou par téléphone

Programme du stage de récupération de points

Le stage de sensibilisation à la sécurité routière est le nom officiel du stage de récupération de points. En vous y inscrivant, vous avez la possibilité de récupérer 4 points de permis de conduire, sous réserve que vous participez à l’intégralité de la formation. Quel que soit votre lieu de stage, vous apprendrez les mêmes informations puisque le programme du stage de récupération de points est national.


Programme du stage de récupération de points

Le programme du stage de récupération de points est le mêmes pour toutes les catégories de permis.

Contenu du stage de sensibilisation à la sécurité routière

Il est présenté par 2 intervenants : un formateur spécialisé de la sécurité routière et un psychologue formés à l’Institut National de Sécurité Routière et de Recherche (INSERR) et agréés par le Ministère des Transports.

Objectifs du stage point

Comme le stipule les textes de loi, le stage de sensibilisation a pour but d’éviter « la réitération des comportements dangereux ». Pour cela, le programme du stage de récupération de points, remis à jour en 2018, met davantage l’accent sur les participants, les acteurs sur les routes. Concrètement, les animateurs du stage chercheront à vous faire prendre conscience des risques routiers alors qu’auparavant, ils vous présentaient de nombreuses données et de nombreuses connaissances.

Toutefois, l’objectif final du stage n’a pas changé même si sa forme est quelque peu différente. Il vous permet de vous sensibiliser aux principaux enjeux de la sécurité routière.

Déroulement du stage

Le stage de récupération de points se déroule sur 2 jours consécutifs et dure 14 heures. Chaque session peut accueillir entre 6 et 20 stagiaires et se décompose en 4 parties, comme le précise l’arrêté du 26 juin 2012 fixant les conditions d’exploitation des établissements chargés d’organiser les stages de sensibilisation à la sécurité routière. Les établissements agréés devront, entre autres, disposer d’une salle de formation suffisamment grande (au moins 35 m²) et adaptée pour accueillir les personnes à mobilité réduite (PMR).

De même, le gérant du centre de récupération de points devra aussi être âgé d’au moins 25 ans et avoir un casier judiciaire vide. De plus, il devra avoir obtenu une formation Gestion Technique et Administrative (GTA).

3 jours de stages en 2019 ?

Cette mesure fait partie des réflexions menées lors du Comité interministériel de la Sécurité Routière (CISR), qui a eu lieu en début d’année 2018. Le gouvernement envisagerait de le rendre obligatoire pour toute personne ayant suivi 2 stages durant les 5 dernières années. Cette 3ème journée sera l’occasion d’en apprendre plus sur les problématiques comportementales et psychologiques qui pousseraient les récidivistes.

Programme du stage de récupération de points détaillé

Même s’il a été retouché en 2018, le stage de sensibilisation à la sécurité routière se déroule toujours sur 2 journées consécutives, de 7 heures effectives par jour, et est animé par 2 personnes.

1ère journée

Le stage débute par l’accueil des participants. Après un appel où certains d’entre vous fourniront les pièces manquantes pour finaliser leur inscription (photocopie de la carte d’identité, photocopie du permis de conduire, lettre 48N pour les jeunes conducteurs titulaires d’un permis probatoire), les animateurs vous présentent les objectifs du stage. Puis chaque stagiaire explique les raisons pour lesquelles il doit participer au stage.

Après ce tour de table, les intervenants exposent les principaux chiffres de l’insécurité routière et la politique de la sécurité routière afin d’enrayer cette insécurité. Après la pause-déjeuner, le stage de sensibilisation reprend sur la logique de l’accident. Les animateurs analysent les différentes causes de l’accident en mettant en évidence le comportement des conducteurs au volant. Le 1er jour se termine par un travail de réflexion sur les infractions.

2ème journée

Le stage redémarre sur une étude de cas d’un accident réel. Puis les intervenants vous expliquent les lois physiques et quelles sont leurs répercussions sur la conduite. La journée se poursuit avec une analyse des différents risques liés à l’alcool, aux stupéfiants, les problématiques et les conséquences d’une vitesse élevée au volant. Enfin, une synthèse du stage est faite par les animateurs. Les participants sont amenés à s’exprimer une dernière fois.

À l‘issue de la journée, l’attestation de stage est remise seulement aux stagiaires présents pendant toute la durée du stage. Comme l’indique le règlement intérieur, les retards ne sont pas tolérés, tout comme les absences bien entendu. Il n’y aura pas d’examen et pas de conduite lors du stage de sensibilisation à la sécurité routière.

Le lendemain du stage

La récupération des points, si le stage le permet, est effective le lendemain du stage. Vous n’avez pas besoin de faire quoi que ce soit pour reconstituer votre capital points. En effet, l’organisateur du stage fera toutes les démarches administratives nécessaires pour que vous récupériez vos points rapidement.

Toutefois, vous ne constaterez pas un gain de points si vous consultez votre solde de points dès le lendemain du stage. Si la récupération de points est bien effective, vous ne le verrez pas immédiatement, le temps que l’administration publique met à jour votre dossier. En cas de contrôle par les forces de l’ordre, il vous suffira de présenter votre attestation de fin de stage, cette dernière faisant foi.

Les autres informations sur le stage de récupération de points

Le programme du stage de récupération de points n’est pas le seul renseignement intéressant sur le sujet. Vous pouvez aussi en apprendre davantage sur :

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire