Le blog
Vous aider à rouler en toute sécurité

Le système start and stop est-il une éco-conduite ?

Feu tricolore rouge

Le start and stop est une technologie principalement développée par Valéo et Bosh. Cette technologie automobile permet de réduire votre consommation de carburant et de 15 % vos émissions de CO2, notamment lors des phases de ralentissement du véhicule. Toutefois, le start and stop a encore besoin d’un certain nombre d’améliorations, notamment au niveau de ses performances.

Comment fonctionne le start and stop ?

Lors de la conduite en ville, nos véhicules passent 35 % du temps stationnés ou au ralenti. C’est le cas notamment lorsque nous sommes lors d’une décélération (moins de 6km/h) à l’approche des feux rouges ou d’un embouteillage par exemple. Pendant ce temps-là, votre moteur est toujours en fonctionnement. Et même, inutilement en fonctionnement puisque vous en avez pas besoin.

L’installation de ce système sera vite rentabilisée par le bonus écologique octroyé par votre assurance et par les économies de carburant. En effet, le système permet de couper le moteur :

  • Vous vous mettez au point mort et appuyez sur l’embrayage.
  • Quand vous relâchez l’embrayage, le système se déclenche automatiquement et coupe le moteur.
  • Pour redémarrer le moteur, il vous suffit de pousser votre embrayage. Le départ est rapide. Il s’effectue en moins de 0,4 seconde.
Amoncellement de panneaux stop

Le système start and stop vous permet de faire des économies.

Les limites du start and stop

Si le système électrique start and stop permet de moins polluer, il n’est pas toujours efficace. Il n’est pas utile sur les routes nationales et les autoroutes car vous êtes rarement à l’arrêt sur ses routes. Les bénéfices de cette nouvelle technologie sont moindres pour un arrêt de moins de 5 secondes.

De même, le système est dépendant de la température extérieure. Il ne se déclenche pas s’il fait trop chaud ou trop froid. Certaines fonctions comme le désembuage, la climatisation ou le dégivrage peuvent également le bloquer. Il est aussi plus efficace sur des véhicules possédant une boite de vitesse automatique avec qui il communique mieux que des véhicules possédant une boîte manuelle.

Enfin, la batterie de votre voiture est fortement sollicitée avec le start and stop. Cette surconsommation réduit sa durée de vie. Des frais seront donc à prévoir.

Installer sur son véhicule ou acheter une voiture déjà équipée ?

Vous souhaitez vous y mettre ? Vous pouvez installer le start and stop sur votre propre voiture, soit en :

  • Faisant appel à un professionnel
  • Maîtrisant la mécanique et la langue allemande (pour suivre le guide)

Nous vous conseillons de prendre une voiture déjà équipée, car il implique d’avoir un démarreur renforcé pour supporter l’augmentation de plus d’une centaine de redémarrages. Les principaux constructeurs proposent une large gamme de véhicules équipés Citroën DS3, Nissan Serena, Opel Corsa, Peugeot 508… L’installation sur les voitures construites avant 2000 serait fatale pour les démarreurs.

Les prochaines améliorations

Le système est encore à l’étude pour améliorer ses performances. Les constructeurs travaillent sur une fonction « roue libre » qui permet de couper le moteur lorsque le véhicule est en mouvement. Cette évolution du système permettra de mettre à profit l’élan de la voiture.

Pour aller plus loin

Mots clés : La conduite citoyenne

Feu stop d'une voiture

Camille

Votre avis

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Panneau des commentaires

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire