Le blog
Vous aider à rouler en toute sécurité

Les applications pour éviter les bouchons

Embouteillage

Les embouteillages sont un cauchemar pour la plupart des conducteurs français. Selon une étude d’OpinionWay en 2015, 33% d’entre eux se disent stressés à cause des bouchons, que ce soit pour les départs en vacances et les trajets de tous les jours. Des solutions existent pour éviter au mieux ce genre de désagrément, notamment les applications mobiles.

Comment choisir la bonne application pour éviter les bouchons ?

Pour utiliser une application GPS sous Android et iOS, il faut, soit beaucoup de mémoire dans le téléphone, soit un forfait illimité pour être connecté à Internet le temps du trajet. Vous avez le choix entre les GPS « on board » ou « off board ».

Les applications « on board »

Comme la version gratuite de Waze, elles enregistrent les cartes. Elles permettent de continuer une navigation fluide, sans connexion Internet, en offline. Par contre, l’enregistrement des cartes peut être gourmand en mémoire de son Smartphone. L’application payante TomTom vous permettra également de consulter la carte routière quand vous ne serez pas connecté à Internet.

Les applications « off board »

Comme l’application gratuite Google Maps, elles téléchargent l’itinéraire par Internet (3G / 4G). Une mauvaise connexion, par exemple H+, empêche la réception des données et donc, de bénéficier de la carte gratuite. Mais quand la connexion Internet est opérationnelle, les données en temps réel sont plus pertinentes que les cartes enregistrées. En effet, vous pourrez ainsi obtenir le trafic en temps réel et ainsi voir les embouteillages pendant que vous conduisez.

De même, l’application Coyote vous permet aussi de connaître les conditions de circulation, notamment s’il y a un quelconque ralentissement sur les routes. Toutefois, l’application de navigation GPS nécessite un abonnement payant pour être utilisée (formule mensuelle).

Comment fonctionnent les applications indiquant l’état du trafic ?

Les applications GPS gratuites et payantes ont toutes le même principe. Elles vous affichent les différents itinéraires, dont le meilleur itinéraire en temps réel. Les routes les plus encombrées s’affichent en rouge. Elles fournissent également les informations suivantes, autre le trafic routier :

  • Les stations d’essence
  • Les travaux
  • Les déviations

Certaines vous permettent même d’être suivi en temps réel. Il vous suffit de communiquer le lien du trajet. Vous pouvez notamment le faire avec l’application GPS Waze.

Mais si quelqu’un peut suivre mon trajet, je peux être espionné ?

En communiquant vos données GPS à Internet, elles sont enregistrées. Effectivement, il existe des logiciels espions, mais ils sont illégaux. En France, les données qui vous géolocalisent sont considérées comme personnelles. Elles sont protégées par le respect de la vie privée. Depuis 2013, même la justice ne géolocalise qu’en cas de délit supérieur à 5 ans d’emprisonnement.

D’où viennent les informations qui s’affichent ?

Les cartes peuvent être remplies par des grandes entreprises. Parmi les plus grands :

  • TomTom
  • Michelin trafique
  • Trafic futé né de l’alliance Google et Bison futé
Application pour éviter les bouchons

Votre smartphone vous permet d’avoir accès aux applications GPS en toute mobilité

Les cartes peuvent aussi être remplies par des communautés. Sur les applications comme Waze, vous pouvez participer aux informations routières. Elles proposent aussi de communiquer avec les autres Wazer ou de gagner des points avec les courts trajets et les longs trajets.

Ai-je le droit d’utiliser mon téléphone comme navigateur GPS ?

Vous pouvez le lancer moteur arrêté pour avoir l’info trafic en temps réel. Dès que le moteur est allumé, il est interdit de prendre en main votre téléphone. C’est pour cela que certaines options ne sont accessibles qu’à l’arrêt. Google travaille sur un système de reconnaissance vocale de ses principales applications pour que l’automobiliste n’ait pas besoin d’utiliser son téléphone au volant.

L’Android équipe déjà de nombreuses marques comme Renault, Fiat, Hyundai, Volkswagen et Audi. Les échanges sont simples et les commandes vocales permettent de libérer les mains. L’utilisation du téléphone au volant est passible de 90 € d’amende et d’un retrait de 3 points.

Certaines applications indiquent aussi la position des contrôles de police. Mais pour ce sujet, rendez-vous dans notre prochaine chronique : Mais où est la police ?

Pour aller plus loin

Camille

Mots clés : Les parents au volant / Les jeunes conducteurs

Smartphone

Vos commentaires

Panneau des commentaires
  • Valoche dit :

    Merci beaucoup pour ce très bon article sur les applications GPS.

    Toutefois si tu permets Camille, j’aimerai apporter une petite rectification concernant les applications on board. En effet depuis quelques semaines Google Maps autorise la navigation hors-connexion. Pour cela il suffit de télécharger les cartes directement dans la mémoire de stockage du smartphone. Alors c’est vrai la manipulation n’est pas évidente. Mais c’est vraiment pratique à l’étranger où les frais de roaming sont hallucinants. La procédure est expliqué ici: http://www.prodigemobile.com/tutoriel/mode-hors-ligne-google-maps/

    D’ailleurs cette nouvelle fonctionnalité manquait cruellement à Google Maps. A noter qu’en plus de la navigation il est également possible d’effectuer des recherches hors-ligne

Votre avis

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Panneau des commentaires

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire