Le blog
Vous aider à rouler en toute sécurité

L'homologation des casques moto

Vue d'une personne en moto

Depuis le 28 juin 1973, le casque est obligatoire pour tout « conducteur ou passager d’une motocyclette, d’un tricycle à moteur, d’un quadricycle à moteur ou d’un cyclomoteur » (Article R431-1 du code de la route). L’article précise également que ce casque doit respecter certaines exigences minimales définies par la loi.

Les normes certifiées

Il en existe deux : une européenne (ECE 22-04 / 22-05) et une française (NF).

L'homologation des casques moto est obligatoire

Pour circuler en moto, le conducteur doit posséder un casque homologué.

Comment savoir si un casque est homologué ?

En Europe, l’homologation des casques moto est visible sur une étiquette blanche, cousues sur la jugulaire.

  • ECE 22-04 / ECE 22-05 + P : le casque a une mentonnière
  • ECE 22-05 PJ : la mentonnière du casque peut être relevée pendant la conduite (bien que les fabricants conseillent tout de même de la laisser abaisser)
  • ECE 22-05 J : le casque n’a pas de mentonnières

En France, une étiquette verte est encore présente mais plus pour longtemps car elle est de plus en plus rare (tolérée seulement dans les casques d’occasion). Seuls des bandes réfléchissantes (au nombre de 4) doivent obligatoirement apparaître.

Quel est l’intérêt de l’homologation des casques moto ?

Porter un casque permet d’assurer une meilleure protection en cas d’accident. En effet, ne pas en avoir multiplie par 3 le risque de mourir.

Sanctions en cas de casques non homologués

Les sanctions sont les mêmes que celles pour un non-port du casque. Le conducteur ou le passager risquent une amende forfaitaire d’un montant de 135 € mais il ne perdra pas de points.

Noudchananh

Mots clés : Les parents au volant

Casque moto Shoei

Votre avis

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Panneau des commentaires

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire