Le blog
Vous aider à rouler en toute sécurité

Quel usage des feux de position, de croisement et de route ?

Feux de position de voiture

Les phares sont des dispositifs d’éclairage obligatoires sur tous les véhicules, ils permettent de voir et d’être vus par les autres automobilistes. Un éclairage inadéquat peut être dangereux, c’est pourquoi chaque type de feu a été conçu pour vous offrir une visibilité maximale lors de la conduite et doit donc s’adapter à chaque situation rencontrée sur la route.

Les différents types de feux et leur utilisation

Les feux de position appelés auss « veilleuses »

Les feux de position sont des lampes à faible puissance placées à l’avant et l’arrière du véhicule. Quand on les allume, le véhicule est visible à 150 mètres par temps clair. Les feux de position servent à être vu par les autres véhicules mais en revanche ils n’éclairent pas. On utilise les feux de position à la tombée de la nuit ou de jour par temps de pluie. En agglomération, lorsque l’éclairage est suffisant, il est possible d’allumer seulement ses feux de position

Voiture coucher de soleil

Les feux de position sont obligatoires dans certains cas de figure.

Les feux de croisement appelés aussi « codes »

Les feux de croisement permettent au conducteur de mieux voir la chaussée, tout en signalant sa présence aux autres automobilistes sans les éblouir. Avec une portée de 30 mètres, ils s’utilisent dès que la nuit tombe ou que la visibilité devient inférieure à 150 mètres, en cas de pluie, de brouillard ou de chute de neige. Notez également que si vous entrez dans un tunnel et que la visibilité est inférieure à 200 mètres vous devez allumer vos feux de croisement.

Les feux de route appelés aussi « pleins phares »

Avec 150 mètres de portée, les feux de route sont très puissants et donc très éblouissants. Ils doivent être utilisés dans les même conditions que les feux de croisement c’est-à-dire la nuit ou lorsque la météo se dégrade (brouillard, pluie ou neige). Toutefois, pour ne pas constituer une gêne pour les autres automobilistes, vous devez obligatoirement repasser en feux de croisement lorsque vous croisez un véhicule venant en sens inverse ou lorsque vous suivez un autre véhicule.

Ce que vous risquez en cas de défaut ou de mauvaise usage des feux

  • Pour défaut d’éclairage : 68 € pour feu ou élément de signalisation grillé ou cassé
  • Pour feux non homologués : 135 € qui peut minorée à 90 €, vous risquez en plus l’immobilisation et la mise en fourrière de votre véhicule
  • Pour défaut de feux : 135 € qui peut minorée à 90 € et un retrait de 4 points
  • Pour usage abusif des feux : 135 € qui peut minorée à 90 €

Alors n’oubliez pas d’inspecter régulièrement vos phares et vous assurer de leur bon fonctionnement. Un nettoyage régulier vous assurera également une meilleure visibilité pendant la conduite.

Pour en savoir plus, consultez l’article R416-6 du Code de la route relatif aux feux de croisement et feux de route.

Noudchananh

Mots clés : Les jeunes conducteurs

Feux de voiture la nuit

Votre avis

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Panneau des commentaires

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire