Le blog
Vous aider à rouler en toute sécurité

Les écouteurs en vélo sont interdits

Photographie d'une femme faisant du vélo avec des écouteurs

Depuis la 1er juillet 2015, les oreillettes, écouteurs et casques audio sont interdits pour les conducteurs de voitures et de motos. Mais savez-vous qu’ils étaient également interdits pour les cyclistes ? En effet, le législateur a décidé de les interdire car ils empêcheraient d’entendre les bruits de la circulation. Ce qui n’est pas de l’avis des pratiquants.

L’article R412-6-1 du code de la route fixe les modalités de l’interdiction des écouteurs en vélo : « Est également interdit le port à l’oreille, par le conducteur d’un véhicule en circulation, de tout dispositif susceptible d’émettre du son, à l’exception des appareils électroniques correcteurs de surdité. »

Pourquoi une telle interdiction ?

Photographie d'une femme en vélo avec des écouteurs

Cette jeune femme ne peut plus écouter de la musique à vélo.

Avant cette loi, le téléphone au volant était toléré au volant seulement si le conducteur utilisait un kit main libre mais même avec ce kit, le conducteur restait distrait comme l’atteste une étude commanditée par la Sécurité Routière. Elle diminue de :

  • « 30% des informations enregistrées par le cerveau »
  • « 50% l’exploration visuelle de la scène routière »
  • « allonge le temps de réaction (+100 mètres à 130 km/h) »

Fort de ce constat, l’interdiction du port d’écouteurs, oreillettes ou casques audio en conduisant s’imposait.

Pourquoi étendre cette interdiction aux cyclistes ?

Le constat effectué sur les automobilistes est le même pour les cyclistes selon le législateur. Le port d’écouteurs est une source de distraction trop importante, l’isolant entre autres des bruits de la circulation.

Ainsi, les cyclistes seront plus aptes à faire face aux éventuels dangers.

Les sanctions prévues par le législateur

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Comme le stipule l’article R412-6-1, les contrevenants s’exposent à une amende forfaitaire de 135 € mais ne perdront pas de points sur leur permis de conduire, les cyclistes ne pouvant pas en perdre.

Ce qu’en pensent les cyclistes

Si les associations voient d’un bon oeil cette mesure, notamment la porte-parole de Mieux se Déplacer à Bicyclette, qui pense que les « casques et les écouteurs dans les oreilles, ce n’est bon pour personne » et qu’en les utilisant, « on se prive d’un sens important », les cyclistes sont beaucoup moins enthousiastes, comme le montre les nombreux articles sur le sujet, notamment celui de Jérémie sur Rue89 où il montre que le son ne peut pas être le seul élément primordial à la sécurité routière.

Un an après l’interdiction des écouteurs en vélo, le débat est loin d’être fini.

Noudchananh

Mots clés : Les deux roues

Photographie d'écouteurs

Votre avis

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Panneau des commentaires

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire