L'avertisseur sonore interdit ?
Publié le: 29/10/2021 | Modifié le: 20/06/2022

Le klaxon est parfois utilisé à tort et à travers par les conducteurs, la plupart du temps afin de signaler leur mécontentement dans les embouteillages. Pourtant, l’utilisation de l’avertisseur sonore est règlementé et son emploi abusif sanctionné. Quand faut-il alors utiliser le klaxon ? L’interdiction de klaxonner a lieu à quel moment ?

Une utilisation du klaxon définie dans la législation

L’emploi de l’avertisseur sonore est défini dans les articles R416-1, R416-2 et R416-3 du code de la route pour la conduite en ville et hors agglomération, que ce soit la journée ou la nuit.

Autorisé seulement pour signaler/avertir un danger

Hors agglomération, l’usage des avertisseurs sonores n’est autorisé que pour donner les avertissements nécessaires aux autres usagers de la route. En agglomération, l’usage de l’avertisseur sonore n’est autorisé qu’en cas de danger immédiat. Les signaux émis ne doivent pas se prolonger plus qu’il n’est nécessaire. (Article R416-1)

De ce fait, klaxonner en ville doit se faire seulement « en cas de danger immédiat », et non dans les embouteillages. La nuit, les conditions d’utilisation du klaxon sont encore plus strictes.

De nuit, les avertissements doivent être donnés par l’allumage intermittent soit des feux de croisement, soit des feux de route, les signaux sonores ne devant être utilisés qu’en cas d’absolue nécessité. (Article R416-2)

Au-delà de ces conditions, l’utilisation de l’avertisseur sonore est interdite.

Une sanction pour un abus de l’avertisseur sonore également définie

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe. (Article R416-1/R416-2/R416-3)

Toute infraction à cette règle entraîne :

  • Une amende minorée d’un montant de 22 € si paiement sous trois jours

  • Une amende forfaitaire de 35 € si paiement sous 45 jours

  • Une amende majorée de 75 € après 45 jours

Le montant de l’amende peut, dans de rares cas, monter à 150 euros si vous passez au tribunal.

L’article R416-3 du code de la route prévoit de sanctionner les usages excessifs du klaxon : "L’usage des trompes à sons multiples, des sirènes et des sifflets est interdit."

commentaires ( 0 commentaires)

commentaires ( 0 commentaires)

Il faut vous connecter pour commenter les articles

Faire louer sa voiture, un bon plan ?