Le blog
Vous aider à rouler en toute sécurité

Astuces pour le contrôle de pression des pneus des deux-roues

Motard de dos en contre-jour

Les pneumatiques sont fabriqués à partir d’une matière assez sensible, la gomme qui subit de nombreuses variables. Une d’entre elles peut être contrôlée par le conducteur lui-même : la pression et donc le gonflage des pneus. Vous pouvez également la faire contrôler dans les stations d’essence, les garages et aussi parfois, dans les centres de lavage auto.

Pourquoi la bonne pression de vos pneus est essentielle ?

En discutant avec les mécaniciens dans les garages, on s’aperçoit vite que la majorité des motos circulent avec des pneus sous-gonflés, l’usure des pneus pouvant entraîner une crevaison. Il apparaît même que certains motards ne savent pas quand et comment vérifier la pression d’air de leurs pneus.

L’usure se fait en fonction de nombreux paramètres

  • La pression des pneumatiques,
  • la charge (augmentation de l’usure jusqu’à 30 %),
  • la vitesse : la gomme s’use et la carcasse fatigue plus vite à vive allure,
  • le freinage (puissance et fréquence),
  • le type de route : les pneus s’usent plus rapidement sur les routes montagneuses,
  • le climat et la température : la chaleur accroît l’oxydation de la gomme,
  • le revêtement (goudron lisse/goudron rugueux).

Le sous-gonflage entraîne plusieurs conséquences peu ou mal connues

  • Une surconsommation de carburant,
  • une tenue de route diminuée,
  • des distances de freinage allongées,
  • une usure plus rapide du pneu,
  • une perte d’adhérence,
  • une usure des suspensions.
Contrôle de pression des pneus

Des capteurs de pression permettent de contrôler le niveau de pression de vos pneus.

Quelle pression pour votre pneumatique ?

La pression des pneus de moto dépend du type d’engin, de son poids, de son couple… Généralement, le constructeur préconise des pressions inscrites sur un autocollant fixé sur le bras oscillant et parfois sous la selle. Toutefois, il faut être vigilant, ces indications peuvent disparaître à la longue et à force de lavage. Vous pourrez les retrouver sur le manuel d’utilisation de votre moto ou sur Internet en indiquant la marque et le modèle de votre deux-roues. On peut toutefois se fier à ces chiffres.

Pour le pneu avant

  • 2 bars pour les motos 125,
  • 2,2 bars pour les motos de moyenne cylindrée (500-600 cm³),
  • 2,5 bars pour les grosses cylindrées.

Pour le pneu arrière

  • 2,2 bars pour les motos légères,
  • 2,5 bars pour la plupart des machines,
  • 2,8 à 3,0 bars pour les motos lourdes.

Adapter la pression de vos pneus aux conditions climatiques et aux routes empruntées

Pour des trajets plus longs ou sur autoroute, n’hésitez pas à surgonfler vos pneumatiques de 0,3 bar. Sur route mouillés, nous vous conseillons un sur-gonflage à 0,2 bar. Après chaque contrôle de pression, surgonflez de 0,1 bar pour pallier la perte de pression lors de la manipulation de la valve de gonflage.

Nos conseils pour le contrôle de pression

Une pression bien fraîche svp !

Les pressions s’entendent toujours « à froid ». En effet, l’air chaud se dilate et comme il est contenu dans un volume fini, la pression augmente. Pour vous assurer que le pneu n’est pas chaud, posez la main dessus, il doit être moins chaud que votre température corporelle. Sinon, attendez 15 à 30 minutes pour qu’ils refroidissent.

À quel délai dois-je contrôler la pression de pneu ?

La surveillance de la pression doit être effectuée régulièrement : tous les 1 000 kilomètres et/ou tous les 15 jours au pire tous les mois. La pression diminue en roulant à cause du poids de la moto, de celui du conducteur, de celui du passager, des bagages, des transferts de masse qui compriment le pneu arrière, des freinages, des bosses, des virages…

Il est donc important d’installer une régularité même si la moto ne roule pas. Une légère perte de pression est constatée même à l’arrêt par le poids de la moto sur la béquille latérale.

Contrôle de pression des pneus d'une moto

.

Où contrôler la pression de mes pneus ?

Le gonflage peut être effectué dans les stations d’essence et les garages, mais il peut y avoir des variations de fiabilité des appareils de mesure. C’est pourquoi nous vous conseillons d’emporter un manomètre portatif qui vous permettra d’obtenir une base constante. Sinon, effectuez vos contrôles au même endroit afin d’avoir des mesures fiables. Méfiez-vous des manomètres des stations d’essence, pas toujours en bon état, souvent hors service, parfois payants… Repérez bien ceux qui sont gratuits et en bon état sur vos trajets habituels, cela peut servir.

Si vous êtes dans une ville ou à proximité d’un centre commercial, n’hésitez pas à aller solliciter les garages et les ateliers de grandes surfaces auto. Les mécanos de Norauto, Feu Vert, Speedy, Midas, Leclerc Auto sont toujours d’accord pour vous prêter un manomètre, surtout si c’est demandé poliment avec le sourire. Valable a fortiori pour les garages auto et moto. Mais bien sûr, ce n’est possible que dans les périodes d’ouverture de l’atelier.

Puis-je contrôler la pression de mes pneus moi-même ?

Si vous souhaitez effectuer vous-même la mesure de la pression, vous pouvez vous procurer un système de contrôle de pression de pneus (en anglais, Tyre Pressure Monitoring System ou TPMS). Vous pourrez en acheter directement sur Internet et dans les magasins spécialisés.

Astuce pour le contrôle de pression des pneus

De plus en plus de centres de lavage auto (portiques à brosses ou lances à haute pression) proposent également des aspirateurs pour nettoyer l’intérieur des voitures. Très souvent, (mais pas toujours), à côté de ces aspirateurs (payants), il se trouve un compresseur-gonfleur-manomètre, la plupart du temps gratuit et rarement utilisé, donc souvent en bon état. N’hésitez pas à les utiliser !

Camille

Mots clés : Les deux-roues

Motos prenant beaucoup d'angle dans un virage - mise à l'épreuve des pneus

Votre avis

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Panneau des commentaires

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire