Trouvez votre stage de récupération de points pour votre permis de conduire près de chez vous.
0 820 250 238
0820250238
Réservez votre stage en ligne ou par téléphone

Conduite sous le soleil

Photo d'une route dégagée, où conduire sous le soleil peut provoquer des éblouissements

Le soleil est le principal facteur de l’éblouissement au volant. Cependant sur 8 conducteurs sur 10 qui portent des lunettes de vue, 42 % dispose d’une paire de lunettes de soleil adaptée.

En conduite automobile, 90 % des gestes nécessaires à la conduite dépendent directement de la vision. En cas de forte lumière, le conducteur doit focaliser son regard dans une même direction. Une fatigue visuelle s’installe.

Conduire sous le soleil représente un risque routier car une forte luminosité a aussi des conséquences sur la perception des feux de signalisation et des indicateurs des autres véhicules comme les clignotants. L’alternance des passages de zones éclairées vers des zones d’ombre altère la perception des obstacles et des autres usagers notamment les piétons. À la sortie des tunnels, la pupille est dilatée. Il faut environ 10 secondes au conducteur pour retrouver sa vision optimale.

Le pare-brise est un élément essentiel à une bonne visibilité. S’il est sale ou endommagé, la visibilité peut être réduite de 30 %. Un nettoyage de toutes les surfaces vitrées permet de réduire l’éblouissement lié au soleil.

En ce qui concerne le port de lunettes, le soleil étant un facteur aggravant en cas d’éblouissement, une paire de lunettes de soleil aux verres polarisants est fortement conseillée. Avec les verres polarisants, la vue est plus sûre avec une meilleure perception des couleurs, du contraste et des reliefs. Ils protègent aussi des UV et préservent ainsi les yeux et leur capital vue.

De nuit, les phares mal réglés des autres véhicules peuvent aussi entraîner un éblouissement.

il existe plusieurs types d’éblouissement :

  • directs : sortie de tunnel, éblouissement dû aux phares des véhicules ou au soleil
  • indirects : réverbération sur la route, sur la neige ou sur sol mouillé

Comment éviter l’éblouissement ?

Éblouissement du soleil :

Photo d'une voiture en train de sortir d'un tunnel

  • lunettes polarisantes à verres bruns ou gris conçus pour éliminer les reflets, garantir la perception des couleurs, contrastes et reliefs, apporter une protection à 100 % des UV
  • bandeau solaire de 10 cm sur le haut du pare-brise
  • vitres teintées pour se protéger des UV et de la chaleur
  • pare-soleil sur les fenêtre latérales arrière et la lunette arrière
  • sortie de tunnel : abaisser le pare-soleil, remettre les lunettes de soleil et baisser sa vitesse

Éblouissement de nuit:

  • éviter de fixer les phares et se concentrer sur la route
  • des lunettes polarisantes pour la conduite de nuit existent. Elles sont équipées de filtrers qui baissent l’intensité lumineuse. On peut s’en procurer dans les magasins de vente d’accesoires automobiles et chez certains opticiens.

En conclusion, la conduite de nuit entraîne une fatigue physique, psychologique et de la vision. Il faut faire une pause toutes les deux heures. Il est aussi préférable d’éviter de conduire entre 2 heures et 5 heures du matin. En effet, l’homme est un être diurne et est donc programmé pour dormir la nuit.

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire