Trouvez votre stage de récupération de points pour votre permis de conduire près de chez vous.
0 820 250 238
0820250238
Réservez votre stage en ligne ou par téléphone

La conduite par temps de pluie

Conduire sous la pluie fait partie des risques routiers. Cela signifie que le risque d’accident est multiplié par deux. En effet, en cas de mauvais temps, il faut tenir compte de certains facteurs de risque :

  • modification de l’adhérence : la chaussée mouillée entraîne une perte d’adhérence supplémentaire. De plus, cela favorise le phénomène de l’aquaplanning. Certaines zones bordées d’arbres sont dangereuses et glissantes à cause du mélange très glissant eau/feuilles.
  • visibilité réduite par projection d’eau : cela entraîne une mauvaise appréciation des distances des autres véhicules, attention en conduite sur autoroute les poids-lourds peuvent évacuer une grande quantité d’eau. Il est aussi plus difficile de détecter les autres usagers.
  • modification de la perception des distances et des autres véhicules

Image illustrant le phénomène d'aquaplanning et les dangers de conduire sous la pluie

Aquaplanning

Ce phénomène survient lorsque l’eau s’infiltre entre les pneus et la route et ne peut s’évacuer par les sculptures. Cela engendre une perte de contrôle du véhicule qui dérape et tourne sur lui-même.

Comment éviter l’aquaplaning ?

  • réduire sa vitesse
  • avoir des pneus en bon état et bien gonflés
  • méfiez-vous des « cuvettes » en bas des descentes
  • observer les traces des autres véhicules : si elles sont étroites, c’est que l’eau a du mal à s’évacuer de la chaussée.

La réglementation impose un abaissement de la vitesse en cas de pluie :

Agglomérations Routes Routes à 2×2 voies Autouroutes
Cas général Limité à 50km Limité à 90km Limité à 110km Limité à 130km
Jeunes conducteurs (moins de 3 ans) Limité à 50km Limité à 80km Limité à 100km Limité à 110km
Pluies / précipitations Limité à 50km Limité à 80km Limité à 100km Limité à 110km
Visibilité inférieur à 50 mètres Limité à 50km Limité à 50km Limité à 50km Limité à 50km

Les précautions à prendre

  • essuie-glaces en bon état : élément important de sécurité, le caoutchouc des balais s’abîme à cause du soleil. Il faut les remplacer au minimum une fois par an et à l’automne de préférence. Après l’hiver, vérifier l’état. En effet, le givre colle les balais et les détériore.
  • aérer l’habitacle pour éviter la formation de buée
  • allumer les feux de croisement, pour voir et être vu, la visibilité peut être réduite parfois à l’identique d’une conduite de nuit
  • adapter la vitesse
  • anticiper, regarder loin
  • augmenter les distances de sécurité
  • éviter de surprendre les autres usagers : prévenir de ses intentions le plus tôt possible
  • contrôler l’usure, l’état et la pression des pneumatiques et l’éclairage

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire