Trouvez votre stage de récupération de points pour votre permis de conduire près de chez vous.
0 820 250 238
0820250238
Réservez votre stage en ligne ou par téléphone

Fatigue au volant : conséquences et précautions

Photo d'un conducteur sur le point de s

La pause s’impose.

La fatigue réduit les aptitudes physiques et mentales des conducteurs. Entre les temps de veille et le sommeil, se trouve l’hypovigilance (diminution de la vigilance)  A ce stade, l’observation et l’analyse sont fortement altérées.

Parmi les conducteurs les plus exposés on trouve les moins de 25 ans et les plus de 50 ans (qui souffrent souvent de l’apnée du sommeil) et les personnes qui ont des horaires irréguliers au travail.

Les conséquences de la fatigue au volant :

  • augmentation du temps de réaction
  • difficulté de maintenir une vitesse stable, sa trajectoire
  • manque d’attention à l’environnement (intersections, signalisation…)
  • picotement des yeux
  • raideur de la nuque
  • douleurs dans le dos
  • bâillements

Le risque d’accident est multiplié par 2,7 si la somnolence s’installe.

La vigilance atteint son maximum en début de matinée. La courbe s’inverse après le déjeuner (entre 13 h et 16 h). On constate un nouveau pic de vigilance en début de soirée. Le risque majeur d’assoupissement se situe entre 2 et 6 heures du matin.

Les précautions à prendre

  • éviter de partir avec une dette de sommeil et donc se reposer avant de partir
  • préparer son voyage (itinéraire, pauses…)
  • manger léger
  • pas de boissons alcoolisées

Pendant la conduite :

  • choisir une bonne position de conduite
  • aérer le véhicule
  • éviter de surchauffer l’habitacle
  • écouter la radio

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire