Le blog
Vous aider à rouler en toute sécurité

Combien de temps l'alcool reste dans le sang ?

Photographie d'un maître d'hôtel servant du champagne

Cette question, de nombreux conducteurs ont dû se la poser au moins une fois dans leur vie, que ce soit après un anniversaire, une soirée entre amis ou encore un repas de famille. Combien de temps faut-il pour éliminer un verre d’alcool dans le sang ? Le temps d’élimination de l’alcool dépend de plusieurs critères mais des règles communes se dégagent.

L’élimination de l’alcool dans le sang

Chez un individu, l’alcool est éliminé à 95% par le foie, le reste étant évacué par les poumons, les reins et la peau. Pour une même quantité :

  • Un homme éliminera en moyenne entre 0,10 et 0,15 g/l d’alcool par heure
  • Une femme éliminera en moyenne entre 0,085 et 0,10 g/l d’alcool par heure

Seul le temps vous permet d’éliminer l’alcool dans le sang.

Qu’en est-il du café sucré, des bonbons et autres aliments ?

Photographie d'une femme buvant un café afin de tenter d'éliminer l'alcool dans le sang

Le café sucré, une solution miracle pour éliminer l’alcool dans le sang ?

Des croyances populaires laissent supposer qu’un certain nombre d’aliments permettrait d’éliminer l’alcool dans le sang plus rapidement. Il en est rien. Les effets de l’alcool ne s’atténuent ni après avoir bu une tasse de café ni après une ingestion de nourriture. De même :

  • Faire de l’exercice ne vous aidera pas beaucoup à évacuer l’alcool de votre sang puisque seule une infime partie de l’alcool consommée s’élimine par la transpiration.
  • Dormir n’est également pas efficace car l’élimination sera ralentie, vos organes étant au repos.
  • Prendre une douche vous fera peut-être du bien sur le coup mais votre ivresse sera toujours là.

Seul le temps vous permet d’éliminer l’alcool dans le sang.

Mais si le temps est le seul moyen pour évacuer les boissons alcoolisées de votre corps, il existe un moyen pour déterminer son temps d’élimination et ainsi éviter un accident de la route.

L’alcoolémie pour déterminer le temps d’élimination de l’alcool

Il s’agit du taux d’alcool dans le sang, en grammes par litre. Selon le sexe, la corpulence et l’état de santé d’un individu, le taux d’alcool dans le sang varie.

Plus la masse corporelle et musculaire est importante, moins l’alcool est confiné dans le sang.

L’alcoolémie varie également en fonction de la consommation d’alcool et du type bu. En général, un verre d’alcool correspond à 0,20 g/l de sang. Ceci est aussi valable pour les verres servis en dose bar.

Image illustrant ce que représente un verre d'alcool en grammes d'alcool pur

La dose d’alcool pur varie selon la boisson alcoolisée.

Calcul du taux d’alcool dans le sang

Vous pouvez soit faire vous-même le calcul du taux d’alcoolémie :

volume d’alcool en millilitre x par le degré d’alcool x 0,8
_________________________________________________
k (coefficient de diffusion) x masse de l’individu en kg

Ou soit utiliser des services en ligne, comme celui proposé par l’organisme Éduc’alcool.

Concrètement, un adulte de 70kg aura besoin de 2 heures afin d’éliminer 2 verres d’alcool et prendre le volant à jeun. Cependant, le code de la route a légiféré sur une alcoolémie au volant jusqu’à un certain point. La législation est plus dure pour les personnes titulaires d’un nouveau permis.

Ce que dit la loi sur l’alcool au volant en France

Le seuil maximum d’alcool autorisé pour conduire un véhicule est de 0,24 milligramme par litre d’air expiré soit 0,49 gramme par litre de sang, soit une consommation de 2 verres d’alcool. Au-delà du taux légal, les sanctions encourues prévues sont un retrait de 6 points sur son permis de conduire et une amende forfaitaire de 135 € si le contrevenant a un taux d’alcoolémie compris entre 0,5g/L et 0,8g/L.

Au-delà de 0,8g/L, le conducteur commet un délit. Il est toujours passible d’une perte de points égale à 6 points et une immobilisation de son véhicule. Le délit de conduite sous l’emprise d’un état alcoolique peut également être accompagné de peines complémentaires, à la demande du tribunal correctionnel :

  • Des travaux d’intérêt général (ITG)
  • L’obligation de s’inscrire à un stage de récupération de points
  • Une annulation du permis avec une interdiction de le repasser dans les 3 ans
  • Une peine d’emprisonnement de 2 ans et une amende de 4 500 € au maximum
  • Une suspension du permis de conduire d’une durée maximale de 3 ans

En cas de récidive, l’annulation du permis de conduire est systématique. À noter qu’il en est de même pour les récidivistes refusant de se soumettre à un contrôle d’alcoolémie par les forces de l’ordre (analyses de sang, souffler dans un éthylotest / éthylomètre, …)

Le taux d’alcool limité pour les jeunes conducteurs

Les règles sont plus strictes pour les personnes titulaires d’un permis probatoire. En effet, le taux d’alcool autorisé pour conduire un véhicule a été abaissé à 0,2g/L le 1er juillet 2015, soit une consommation d’1 verre d’alcool. En cas d’infractions routières, ils devront obligatoirement participer à un stage de sensibilisation à la sécurité routière. Le retrait de permis peut également intervenir pour tous les jeunes conducteurs dans leur première année de leur période probatoire.

Si les jeunes conservent leur permis à points, ils ne récupéreront plus de manière automatique leurs points (3 points par an pour les personnes ayant optées pour une conduite accompagnée, 2 points par an pour les autres). Ils devront soient patienter soient s’inscrire à un stage de sensibilisation.

Noudchananh

Mots clés : Les jeunes conducteurs

Photographie d'un verre de vin

Votre avis

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Panneau des commentaires

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire