Le blog
Vous aider à rouler en toute sécurité

Une plaque d'immatriculation anti-radar pour éviter les contrôles ?

Photographie de la plaque d'immatriculation arrière d'une voiture

Depuis la mise en place du premier radar automatique en 2003, de nombreux véhicules ont été flashés, occasionnant par conséquent un certain nombre d’histoires. Une d’entre elles concerne la plaque d’immatriculation anti-radar, qui permettrait de ne plus être flashé. Une histoire répandue alors que les résultats sont loin d’être concluants et surtout, une pratique illégale.

La plaque d’immatriculation anti-radar fait partie des légendes urbaines de l’automobile les plus connus, tout comme payer une amende plus cher pour éviter un retrait de points.

Posséder une plaque d’immatriculation anti-radar est interdit par la loi

Le législateur a pris un certain nombre de mesures sur cette nouvelle plaque.

Photographie d'un radar automatique en France

La plaque d’immatriculation est parfois appelé « plaque minéralogique ».

Une contravention de 4ème classe pour plaque d’immatriculation non conforme

La sanction est prescrite dans l’article R317-8 du code de la route.

Le fait de faire circuler un véhicule à moteur ou une remorque sans qu’il soit muni des plaques ou inscriptions exigées par le présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Concrètement, un automobiliste circulant avec une plaque anti-radar, pour éviter de se faire flasher par un radar mobile pour un excès de vitesse par exemple, est passible d’une amende forfaitaire de 135 €. Il en est de même si sa plaque est illisible. Une confiscation du véhicule peut également avoir lieu. Mais cette infraction peut, dans certains cas, être assimilée à un délit.

Un délit pour l’usage une fausse plaque d’immatriculation

Comme le mentionne l’article R212-4 du code de la route, « l’usage d’une fausse plaque d’immatriculation, circulation sans plaque d’immatriculation, mise en circulation d’un véhicule muni de plaques inexactes, usurpation de plaques » sont des délits. Dans la pratique, la doublette (= usurper la plaque d’immatriculation de quelqu’un d’autre), apposée le plus souvent pour éviter de se faire sanctionner par des radars fixes ou mobiles est interdite.

Le contrevenant encoure :

  • Une amende de 30 000 euros
  • Un retrait de 6 points sur le permis
  • Une peine de prison sept ans

Des risques importants pour les conducteurs si on se fie au montant très cher de l’amende, surtout au regard de l’efficacité de la plaque d’immatriculation anti-radar qui, rappelons-le, est un acte illégal.

Les moyens pour ne pas se faire flasher inefficaces

Le vernis spécialisé

Il s’agit de la solution anti-flash la plus répandue sur Internet. Le conducteur doit appliquer un vernis sur leur plaque auto, permettant ainsi de refléter la lumière des flashes des radars et donc, d’éviter que le numéro d’immatriculation puisse être visible sur la photo prise, même par les nouveaux radars.

Pourquoi cela est inefficace

Des journalistes américains ont testé un certain nombre de produits. Et comme le montre la vidéo ci-dessous, la technique est loin d’être infaillible puisque qu’un seul test a été concluant.

L’autocollant anti-radar

Cette astuce est également une des plus répandues sur le web. Le conducteur colle sur la plaque d’immatriculation de son véhicule un autocollant correspond aux chiffres de la plaque, permettant aussi de refléter la lumière des flashes des radars. Comme pour le spray anti-radar, les autocollants permettraient de se déjouer des radars, et même sur les motocyclettes.

Pourquoi cela est inefficace

Une vidéo circule sur le sujet montrant explicitement la supercherie. En plus d’être dans l’illégalité, cette pratique ne marche pas du tout.

Noudchananh

Mots clés : Les jeunes conducteurs

Photographie d'une personne possédant une plaque d'immatriculation anti-radar reperée lors d'un contrôle anti-routier

Votre avis

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Panneau des commentaires

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire