Le blog
Vous aider à rouler en toute sécurité

Quand utiliser les feux de brouillard avant et arrière ?

Voitures dans le brouillard

Les conditions climatiques peuvent rendre la conduite compliquée voire dangereuse en particulier lorsque la visibilité est fortement réduite. Chaque année, la météo pluie, brouillard, verglas et chutes de neige est responsable de bon nombre d’accidents. C’est pourquoi l’utilisation correcte des feux notamment des feux de brouillard doit se faire de manière responsable.

Utiliser des feux de brouillard à bon escient

Les phares antibrouillard sont des dispositifs de sécurité conçue pour améliorer la visibilité des automobilistes en cas de mauvais temps mais mal utilisés ils peuvent représenter un danger pour les autres usagers de la route.

Utilisation des feux de brouillard sur l'autoroute

L’utilisation des feux de brouillard est règlementée.

C’est l’article R416-7 du Code de la route qui réglemente l’utilisation des feux de brouillard :

  • I. – En cas de brouillard, de chute de neige ou de forte pluie, les feux avant de brouillard peuvent remplacer ou compléter les feux de croisement. Ils peuvent compléter les feux de route en dehors des agglomérations, sur les routes étroites et sinueuses, hormis les cas où, pour ne pas éblouir les autres usagers, les feux de croisement doivent remplacer les feux de route.
  • II. – Le ou les feux arrière de brouillard ne peuvent être utilisés qu’en cas de brouillard ou de chute de neige.
  • III. – Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir aux dispositions du présent article est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la quatrième classe.

Réglementation et usage des feux de brouillard avant

Contrairement aux feux de brouillard arrière, les feux de brouillard avant ne sont pas obligatoires. Certains véhicules en sont équipés à l’avant on les nomme aussi phares ou feux antibrouillard. Face à des conditions climatiques extrêmes, les feux de brouillard avant ont pour rôle d’éclairer puissamment la route grâce à son large faisceau de lumière.

Il faut les allumer en complément des feux de croisement en cas de forte pluie, de brouillard épais ou de chute de neige. Il est également possible de les utiliser hors agglomération sur des routes non éclairées, étroites et sinueuses en complément des feux de route.

Réglementation et usage des feux de brouillard arrière

Depuis 1990, les feux de brouillard arrière sont obligatoires sur tous les véhicules neufs. Alors que les phares antibrouillard avant servent à éclairer les abords de la chaussée, le rôle des feux de brouillard arrière est de signaler votre véhicule aux autres usagers arrivant par derrière. Ce sont des feux de couleur rouge très éblouissants.

Selon la réglementation, les feux de brouillard arrière peuvent être utilisés s’il y a du brouillard ou des chutes de neige. En revanche, il est formellement interdit de les allumer par temps de pluie car cela peut constituer une véritable gêne visuelle pour le véhicule qui vous suit.

Que risque-t-on en cas de mauvaise utilisation des feux ?

Utilisés dans des conditions non justifiées, les autres conducteurs peuvent être aveuglés par la luminosité des feux de brouillard. Dès que le brouillard se dissipe ou que les conditions météorologiques s’améliorent, il faut les éteindre.

Les conducteurs utilisant leurs feux de brouillard lorsque que la visibilité est correcte ou seulement légèrement réduite peuvent se voir verbaliser par un agent des forces de l’ordre qui constate l’infraction. L’utilisation inappropriée des feux peut donc entrainer une amende de 4ème classe d’un montant forfaitaire de 135 €, minorée à 90€ si elle est payée directement ou sous 15 jours.

Noudchananh

Mots clés : Les jeunes conducteursLes parents au volant

Route dans le brouillard

Votre avis

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Panneau des commentaires

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire