Le blog
Vous aider à rouler en toute sécurité

Comment préparer votre voiture à affronter l’été

Photographie d'une route depuis l’intérieur d'une voiture. La route est baignée par le soleil sur fond de mer

Si beaucoup d’entre nous préparent leur corps (par des régimes ou du sport) ou leurs maisons (par des nettoyages de printemps), il ne faut pas oublier de préparer sa voiture à l’été. En plus des fortes chaleurs qui mettent à rude épreuve la mécanique de votre belle, l’été est synonyme de plus de trajets ou de trajets plus longs.

En effet, les trajets estivaux sont souvent plus nombreux, plus longs et/ou plus encombrés qu’à l’habitude. Pour certains, votre voiture vous permettra d’effectuer de longs trajets. Pour mieux préparer ces périples particuliers, vous pouvez lire l’article : 3 points à vérifier avant les longs trajets..

Avant de commencer à profiter de l’été, il est donc fortement conseillé de consulter son carnet d’entretien ainsi que les échéances prévues dans le plan d’entretien et d’effectuer une révision. Vous optimiserez ainsi les performances et la longévité de votre voiture. De plus, faire votre révision bien avant les vacances vous permet de ne pas empiéter sur le budget qui y est consacré.

Pour vous rappeler des échéances pour la mécanique de votre automobile n’hésitent pas à consulter notre article calendrier d’entretien du véhicule.

Les virées estivales en voiture
Les virées estivales en voiture

Les points à vérifier pour préparer l’été

  • Vérifier les niveaux : huile moteur, liquide de refroidissement et liquide de direction assistée. Le nombre de kilomètres parcourus et la chaleur sollicitent le moteur et entraînent l’usure de plusieurs pièces. Les différents fluides nécessaires au bon fonctionnement sont aussi très sollicités.
  • Faire un point sur le liquide de frein : un manque de liquide de frein signifie un dysfonctionnement du système de freinage. Cela vous met clairement en danger.
  • Inspecter l’état du pare-brise : impacts, éclats, fissures. L’été, la visibilité du conducteur est mise à rude épreuve par l’éblouissement du soleil, les nombreux insectes… Pensez donc à nettoyer l’intérieur des vitres et à remplir votre liquide lave-glace. Un impact est réparable, mais une fissure entraîne le changement du pare-brise. N’oubliez pas de contrôler des balais d’essuie-glace qui doivent être changés deux fois par an.
  • Tester l’ensemble de l’éclairage : contrôler le fonctionnement, l’état et la propreté des feux. N’oubliez pas d’emporter une boîte d’ampoules, il est difficile de prévoir leur durée de vie. En été, le véhicule est souvent plus chargé qu’à la normale. Vos phares subissent alors une forte variation d’assiette qui éblouira les autres conducteurs. Pour ce faire, il vous suffit de baisser l’axe des phares.
Une photographie d'une famille en vacance au camping avec une petite fille dans une Renault 4L

Les joies de la voiture en été les vacances
  • Contrôler la pression et l’état des pneus : contrôler et ajuster la pression des pneus en fonction des préconisations du constructeur indiquées dans la portière conducteur. Faites ce contrôle à froid pour ne pas fausser les chiffres. Les fortes chaleurs augmentent considérablement les risques d’éclatement du pneu en cas de son gonflage. Pour les longs trajets sur autoroute UNIQUEMENT vous pouvez légèrement surgonfler vos pneus (de 0.2 à 0.3 bars). Si la pression est inférieure à 1 bar à la pression recommandée ne prenez pas la route.
    Les pluies d’été sont parfois diluviennes ; des pneus lisses multiplient vos risques d’aquaplaning. Par ailleurs, rouler avec un pneu usé est répréhensible. Cette infraction au Code de la Route (article R314-1) est sanctionnée par une amende de classe 4 de 135 euros et peut entraîner l’immobilisation du véhicule. Vous devez contrôlez le témoin d’usure mais aussi les écorchures, les craquellements et la présence éventuelle d’objets incrustés.
  • Faire un point sur le filtre d’habitacle et climatisation : à la longue, il est encrassé et obstrue le passage de l’air. La ventilation n’est plus maximale et les occupants du véhicule ne sont plus protégés de la poussière, du pollen ou des gaz d’échappement. La climatisation vous permet de conduire dans de meilleurs conditions et ralentit l’hypovigilance créée par la chaleur. En utilisant la climatisation, vous augmenter votre vigilance et donc, réduisez les risques d’accidents. Pourtant, en utilisant une climatisation pas entretenue, vous risquez de tomber malade. Nous vous avons montré dans cet article que l’air de votre voiture peut vous rendre malade.
  • Vérifier la présence du triangle et du gilet de sécurité. Leur absence pourrait vous coûter cher.Voir notre article : Gilet et triangle absents double amende? Nous avons également vu dans cet article précédant que le gilet doit être à porté de main dans l’habitacle alors que le triangle peut être placé dans le coffre.
  • Contrôler les fixations : plaques d’immatriculation, pare-chocs, rétroviseurs, coffre de toit…

Camille

Mots clés : Les parents au volant

Photographie d'un porche immergée par le soleil sortant d'un tunnel

Votre avis

Les champs marqués d'une étoile (*) sont obligatoires.

Panneau des commentaires

Demandez à être rappelé GRATUITEMENT

Votre nom

Votre numéro de téléphone*

Je souhaite être rappelé

*Champ obligatoire